"Mentalement ça va être dur": l'adolescente rouée de coups à Albertville témoigne sur BFMTV

·2 min de lecture

Une adolescente a été tabassée par trois filles début novembre à Albertville en Savoie. La séquence, filmée par un camarade, a été largement partagée sur les réseaux sociaux. Sarah, 13 ans, témoigne sur BFMTV.

Une jeune fille de 13 ans a été rouée de coups, le 9 novembre dernier à Albertville en Savoie. Une séquence particulièrement violente, filmée par l'un de ses camarades, puis diffusée sur les réseaux sociaux. Sarah, la collégienne victime de cette agression, raconte son calvaire à BFMTV.

"On ne m'a pas laissé parler, on m'a direct mis une claque", se souvient l'adolescente à notre micro, traumatisée. "On m'a attrapée et traînée par les cheveux, on m'a balancée par terre puis on m'a rouée de coups, partout sur le corps. On m'a donné des coups de pieds dans le dos."

"Je ne sors plus depuis ce qu'il s'est passé"

"Quand ils se sont arrêtés, j'étais soulagée", raconte-t-elle encore. "Je me sentais humiliée devant les gens parce que personne ne m'aidait. Ils étaient tous en train de rigoler ou de me filmer."

Sarah souffre aujourd'hui de multiples blessures aux jambes, aux bras et a écopé de 30 jours d'ITT (incapacité temporaire de travail). Pour tenter d'expliquer cette violence, la jeune fille fait le lien avec une agression sexuelle qu'elle a subie au mois de mai dernier, pour laquelle elle a porté plainte. "Les bleus ça partira, mais mentalement ça va être dur", reconnaît la jeune fille. "À part sortir avec mes parents, je ne sors jamais depuis ce qu'il s'est passé".

Sa mère, encore bouleversée, en appelle désormais à la justice. "Si la loi ne fait rien, ça va continuer comme ça. On aura toujours peur d'envoyer notre fille à l'école", déclare Moufida à BFMTV. Une plainte a été déposée contre les trois jeunes filles, et Sarah suit désormais des cours à domicile, le temps de tenter de se reconstruire.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Harcelée par sa prof, Evaëlle, 11 ans, met fin à ses jours : le témoignage bouleversant de ses parents

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles