"Mensonge" et "photo déplacée" : Vincent (L'amour est dans le pré) séparé de Justine, elle poste un message étrange

"Malheureusement, je suis obligé d'annoncer cette triste nouvelle car je reçois trop de messages concernant ma relation avec Justine. Aujourd'hui, la vie a décidé que nos chemins ce séparent. Nous ne sommes pas fâchés et j'espère pouvoir re-vivre de si bons moments un jour. Je crois en la vie et je nous souhaite des jours plus heureux", écrivait Vincent, agriculteur de L'amour est dans le pré 2021, sur Instagram. C'est ainsi qu'il a annoncé sa rupture avec sa belle Justine. S'il assure qu'ils se quittent en bons termes, la principale intéressée partage de son côté un message plutôt énigmatique.

"Dans ce monde devenu bien trop virtuel, où nos vies sont étalées sans pudeur, chacun donne son opinion, son point de vue, sa vérité qui est bien loin d'être proche de la réalité, sa critique édifiante, son jugement à travers ce qu'il a vu par des réseaux, entendu dans des médias, ou perçu à travers des informations que l'on a bien voulu nous donner. Alors certains penseront que la colère, l'esprit de vengeance fait parler pour alléger la souffrance mais la vérité n'est que très rarement montrée, bien trop vilaine pour être exposée" écrit alors Justine.

Alors que des interrogations se posent, la voilà qui poursuit son texte : "Échange de messages et photos déplacées, mensonge, sentiments biaisés ou modelés, faire semblant d'aller bien ou d'être bien est devenu une mode inconditionnelle. Tout...

Lire la suite


À lire aussi

Mathieu et Alexandre (L'amour est dans le pré) séparés : message déchirant de l'agriculteur...
Franck (L'amour est dans le pré) "tombé à terre" : il poste un inquiétant message
Gérémy Credeville séparé de ses filles : "Le coeur en miettes", il poste un bouleversant message

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles