Sara Martins, Un mensonge oublié (France 3) : "Ce scandale a duré près de 20 ans"

© Philippe LE ROUX / FTV

Femme flic, c’est un passage obligé, dans une carrière d’actrice ?

Sara Martins : (Rires) En tout cas, c’est une fonction que j’occupe beaucoup en ce moment ! On me voit souvent dans ces rôles de femmes fortes, même si j’aimerais bien m’essayer à la comédie romantique, et ce genre de partition n’est pas toujours dans l’émotion. Là, il y avait autre chose de plus puissant à jouer : tout part de la mort d’une jeune femme, avant son mariage, et la petite histoire rencontre la grande…

Justement, connaissiez-vous l’histoire de ces enfants de la Creuse ?

J’en avais un peu entendu parler, et c’est d’ailleurs ce sujet qui m’a motivée pour accepter le rôle. Ce scandale a duré près de vingt ans. Pour des raisons de régulation de la natalité, on arrachait les enfants réunionnais à leurs parents et on les envoyait dans des familles dans la Creuse.

À lire également

REPLAY - Infidèle (TF1) : Claire Keim héroïne du remake de "Dr Foster"

Votre personnage dit : "La couleur de ma peau n’a jamais été un problème pour moi." Diriez-vous la même chose ?

Tout à fait. Parfois, cela peut être un combat, car cela demande toujours d’être justifié, mais ce n’est pas un "problème". Je fais pa...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi