Menaces terroristes contre des lycées : un mineur mis en examen et incarcéré

Les investigations sur les menaces d’attentats envoyés à des établissements scolaires progressent. Un mineur de 17 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire samedi 30 mars, relaie Le Figaro. Ce jeune avait été arrêté jeudi avec son frère, majeur, à Malakoff dans les Hauts-de-Seine par des agents de l'Office de lutte anti-cybercriminalité (Ofac). Les deux frères avaient été placés en garde à vue. Si celle du mineur a été prolongée, son frère a été relâché. La procureure de Paris Laure Beccuau a précisé que l’individu de 17 ans n’avait « pas d'antécédents judiciaires de même nature » et était « scolarisé ». Le parquet centralise « désormais les attaques de même nature de ces derniers jours au préjudice de tous les ENT » au niveau national.

À lire aussi Professeurs menacés : Nicole Belloubet annonce la mise en place d’une « force de sécurité mobile scolaire nationale »

Des menaces à répétition

Le mineur de 17 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire dans le cadre de l’affaire des menaces d’attentats terroristes ayant visé une centaine de collèges et lycées depuis le 20 mars. Les espaces numériques de travail (ENT) avaient été piratés. La messagerie de la plateforme était utilisée par les malfaiteurs pour envoyer des menaces de mort et des menaces de commettre une attaque dans les écoles. Comme le rappelle Le Figaro, certains messages faisaient part d’intentions de « faire exploser l'établissement tout entier vers 11/15h » ou encore de ...


Lire la suite sur LeJDD