Menaces, insultes et plaintes en série : à Vitry-sur-Seine, la campagne des municipales tourne à la bagarre judiciaire

Guillemette Jeannot

"On se donne rendez-vous le soir quelque part, et je te n*** ta race… T'as compris ?" La scène se déroule sur la place du marché, à Vitry-sur-Seine, samedi 8 février. C'est Daly Ndiaye, soutien du candidat LREM Kamale Sobhi, qui menace un habitant de la commune du Val-de-Marne, en pleine campagne pour l'élection municipale. L'altercation a été filmée et les images publiées sur les réseaux sociaux. Depuis, les deux camps se rejettent la responsabilité et plusieurs plaintes ont été déposées.

Kamale Sobhi, candidat LREM à la mairie de Vitry-sur-Seine, donne sa version des faits, à franceinfo. Ce samedi-là, il mène campagne, avec ses colistiers, dont Daly Ndiaye, sur la place du marché, "comme d'habitude". "Le ton monte", en milieu de matinée, selon lui, quand un passant les interpelle, à plusieurs reprises. L'homme serait parti, puis revenu avec des pancartes dont "une grande d'un mètre de large" portant une inscription "Stop Macron".

"Il a clairement perdu son sang-froid"

Au Parisien, le passant explique être venu "faire le marché, comme chaque semaine". Il raconte avoir été gêné par du matériel de campagne au moment d'attacher son vélo. Selon lui, les militants LREM le prennent à partie à ce moment-là. Les insultes fusent des deux côtés, comme il le précise à franceinfo.

C'est Shamime Attar, conseiller municipal (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi