Menaces d'attentat contre des établissements scolaires: Pap Ndiaye annonce l'ouverture d'une enquête

Pap Ndiaye le 4 janvier 2023.  - BFMTV
Pap Ndiaye le 4 janvier 2023. - BFMTV

Des établissements évacués, fermés le temps que les agents de la police mènent une opération de vérification. Mardi, journée qui marquait le retour des élèves dans les classes après les vacances de Noël, la rentrée a été perturbée dans une vingtaine d'établissements. À l'origine du trouble: des menaces d'attentat à la bombe ou à l'explosif proférées contre ces écoles notamment sur les Espaces numériques de travail, ces ENT accessibles aux enseignants, enfants inscrits et parents.

Si aucun de ces périls ne s'est heureusement traduit dans les faits, tous ont été pris avec le plus grand sérieux, selon Pap Ndiaye, le ministre de l'Education nationale, invité du Face-à-face de BFMTV-RMC ce mercredi matin. Celui-ci a fait un point sur l'ouverture des procédures qui viseront à faire la lumière sur cet épisode.

Des messages publiés à partir de "comptes piratés"

"À ce jour, ces menaces ne se sont pas concrétisées. Une enquête de police est en cours ainsi qu'une enquête administrative pour déterminer la provenance des menaces", a-t-il affirmé.

Quant à l'aspect de ces menaces, Pap Ndiaye a décrit des "messages similaires" à destination d'établissements situés "d'un bout à l'autre du pays".

Ces publications malveillantes ont paru via des "comptes piratés", a-t-il précisé. Pap Ndiaye a promis en conséquence: "Nous surveillons de très près les choses et veillons à ce que ces ENT soient mieux sécurisés encore qu'elles ne le sont aujourd'hui".

Article original publié sur BFMTV.com