Menaces contre des enseignants dans le Puy-de-Dôme : le lycée restera fermé mardi

·1 min de lecture

Le lycée Pierre-Joël-Bonté-de-Riom restera fermé mardi. L'établissement du Puy-de-Dôme a été fermé lundi en raison "d'insultes et menaces de mort" visant des enseignants et le rectorat a annoncé que cette décision était maintenue. Un lycéen est en garde à vue pour les faits selon des sources concordantes. Une enquête confiée au commissariat de Clermont-Ferrand a été ouverte pour "menaces de mort sous conditions", a indiqué à l'AFP le procureur de la République Éric Maillaud.

Des cours à distance organisés

"Nous avons décidé de fermer le lycée ce lundi à la suite d'insultes et de menaces de mort, pour protéger les élèves et le personnel, mais nous accueillons les lycéens qui n'auraient pas reçu l'information et le personnel qui souhaite venir", a précisé de son côté une porte-parole du rectorat, confirmant une information du quotidien La Montagne. Si l'établissement ne rouvrira pas ses portes mardi, des cours à distance seront assurés, a précisé lundi soir le rectorat. Une cellule psychologique a été mise en place dans l'établissement qui compte environ 1.000 élèves.

Un lycéen de l'établissement âgé de 15 ans est en garde à vue lundi matin. Le maintien ou pas de cette dernière n'a pas été communiqué en soirée par le parquet. Un autre élève avait été placé en garde à vue ce week-end mais celle-ci a été levée, selon le procureur. Les premiers messages envoyés via l'ENT la semaine dernière à des enseignants et conseillers d'éducation étaient "à caractère pornographique" puis...


Lire la suite sur Europe1