La menace terroriste à "un niveau extrême" en France

·2 min de lecture

Après les attaques terroristes survenues sur le sol français, et à l'approche des célébrations de la Toussaint, le pays est en alerte maximum. La menace terroriste a rarement été aussi élevée. Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, appelle à une vigilance accrue des forces de l'ordre.

En France, la menace terroriste a rarement été aussi élevée. Après plusieurs attaques terroristes en moins de trois semaines - deux blessés rue Nicolas Appert devant les anciens locaux de Charlie Hebdo et la mort de l'enseignant Samuel Paty, décapité par un jeune homme de 18 ans pour avoir montré des caricatures du prophète -, les appels à la haine contre la France pullulent. Ils ont notamment augmenté après les appels en faveur de la liberté d'expression et de la republication de caricatures de Mahomet du président Emmanuel Macron, en plein procès des attentats de janvier 2015.

>>Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Le directeur de la DGSI, le renseignement intérieur, a même évoqué une menace à un "niveau extrême" auprès des préfets réunis en visioconférence, lundi matin, en présence du ministre de l'intérieur Gérald Darmanin.

Les célébrations de la Toussaint sous surveillance

Récemment, une agence proche d'Al Qaida a appelé à cibler la France. Les menaces visent Charlie Hebdo, Emmanuel Macron, mais aussi les imams modérés qui ont condamné publiquement les attaques terroristes. En ligne, les appels à la haine se multiplient. Une avocate, partie civile au procès des attentats de 2015, a été récemment menacée de mort. L'homme responsable a été condamné à trois ans de prison lundi.

>> LIRE AUSSI - L'appel au boycott des produits français peut-il avoir des conséquences sur l'économie ?

Le ministère de l'Intérieur et le directeur de la police nationale a...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :