Menace nucléaire russe: l'ambassadeur d'Ukraine en France affirme que son pays "n'a pas eu peur"

Vadym Omelchenko, ambassadeur d'Ukraine en France, le 9 mai 2022 sur BFMTV - BFMTV
Vadym Omelchenko, ambassadeur d'Ukraine en France, le 9 mai 2022 sur BFMTV - BFMTV

876450610001_6305843547112

"Nous sommes prêts depuis huit ans". Invité de BFMTV ce lundi, Vadym Omelchenko, ambassadeur d'Ukraine en France, est revenu sur la menace nucléaire que fait planer Vladimir Poutine sur son pays.

"Poutine, il pensait que le monde marcherait à nouveau dans ce chantage à l'arme nucléaire, mais cette fois-ci le monde n'a pas marché, tout comme l'Ukraine, qui n'a pas eu peur", a déclaré le diplomate ukrainien, voyant dans cette menace une nouvelle erreur stratégique du président russe.

Poutine "n'est plus dans ses certitudes"

Interrogé sur le discours du 9 mai prononcé par le président russe, à l'occasion des commémorations de la victoire sur l'Allemagne nazie, l'ambassadeur a estimé que Vladimir Poutine "n'était plus dans ses certitudes".

Quant au conflit, Vadym Omelchenko n'"exclut pas" qu'il se prolonge. "Nous nous préparons pour cette guerre longue", a-t-il expliqué. "Il est sûr que l'avantage quantitatif en terme d'effectifs est du côté russe, également en terme de matériel", a estimé le diplomate, soulignant toutefois les larges "pertes" essuyées chaque jour par l'armée russe.

876450610001_6305842765112 "Pour l'instant, ils ne comptent pas leurs pertes, car la machine de guerre est puissante et ils vont continuer à fournir du matériel et des effectifs", a-t-il conclu.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles