Comment la menace nord-coréenne accélère le rapprochement entre Séoul et Tokyo

AFP - EUGENE HOSHIKO

Le mois d'octobre a vu la tension monter entre les deux Corées entre tirs de missiles et manœuvres militaires. Face à la menace de nord-coréenne, la Corée du Sud renforce ses liens avec l’allié de toujours, les États-Unis, mais tente également de se rapprocher du Japon, avec qui les relations ne sont pourtant pas au beau fixe.

Avec notre correspondant à Séoul, Célio Fioretti

La menace nord-coréenne pourrait bien réconcilier deux vieux ennemis. Ce dimanche 6 novembre, le Soyang, navire de guerre sud-coréen, participe à la revue navale de la flotte japonaise au large de Tokyo. Une première depuis sept ans.

Par leur histoire commune, celle de l’occupation japonaise de la Corée au début du siècle dernier, les deux pays ont conservé jusqu’à récemment des relations très peu cordiales. Mais cela pourrait bien changer avec le besoin d’apporter une réponse à la montée des tensions avec le régime de Pyongyang.

À lire aussi : «Aller dans un conflit, ce n’est la volonté de personne»

Sommet bilatéral

Quoi qu’il en soit, les deux gouvernements comptent bien continuer à améliorer leurs relations. Le Japon et la Corée du Sud envisagent ainsi la tenue d’un sommet bilatéral prévu au mois de novembre.


Lire la suite sur RFI