La menace d'une plainte de Nicolas Dupont-Aignan n'a pas calmé Kassovitz, Lellouche et Biolay

Claire Digiacomi
La menace d'une plainte de Nicolas Dupont-Aignan n'a pas calmé Kassovitz, Lellouche et Biolay

POLITIQUE - Ils sont toujours remontés. Mathieu Kassovitz, Gilles Lellouche et Benjamin Biolay ont commenté, chacun à leur manière, la menace de Nicolas Dupont-Aignan de porter plainte contre eux samedi 29 avril après des "insultes odieuses".

Les artistes avaient posté samedi matin sur les réseaux sociaux des messages d'insulte en réaction au ralliement du président de Debout la France à Marine Le Pen en vue du second tour de la présidentielle. "Je dépose plainte. Donneurs de leçon se comportent comme des racailles", avait tweeté Nicolas Dupont-Aignan, qui sera nommé à Matignon en cas de victoire de la candidate FN.

Mais la réponse du leader de DLF n'a pas calmé Mathieu Kassovitz, qui a renchéri sur Twitter samedi soir. "Impatient de vous retrouver dans un tribunal pour parler de votre anus", a-t-il écrit à l'attention de Nicolas Dupont-Aignan.

Ce dimanche soir, il continuait encore:


L'acteur Gilles Lellouche a quant à lui supprimé son tweet puis répondu à Nicolas Dupont-Aignan, avec une bonne dose d'ironie.


Benjamin Biolay, qui avait publié sur Instagram une photo du candidat en lui assurant qu'il allait "payer cher" son ralliement, a supprimé son post pour le remplacer par une...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages