Menacée de mort, la députée Agir Agnès Firmin Le Bodo estime que "notre démocratie est en danger"

·2 min de lecture
Menacée de mort, la députée Agir Agnès Firmin Le Bodo a porté plainte - BFMTV
Menacée de mort, la députée Agir Agnès Firmin Le Bodo a porté plainte - BFMTV

876450610001_6289788463001

"Je pense sérieusement à te décapiter". C'est par ces mots que débute le mail de menaces reçu samedi par la députée Agir Agnès Firmin-Le Bodo.

Invitée sur BFMTV ce lundi, l'élue a confié avoir "longtemps" hésité avant de rendre public ce courriel. "Les mails de gens qui nous appellent à voter contre le pass vaccinal on en reçoit trois à la minute, ça fait partie du débat démocratique et c'est tant mieux", a souligné la cadre du parti d'Édouard Philippe, "Horizons".

Mais la virulence du propos - "des têtes doivent tomber, et je suis prêt à venir te trancher la tête montrer ma fermeté face à ta dictature", peut-on notamment y lire - l'a poussée à rendre public le message.

"Les propos sont d'une grande violence (...) je crois qu'on arrive à un moment que collectivement, il est important qu'on prenne conscience de cette violence et ce déferlement de haine à travers les réseaux sociaux, les échanges", a-t-elle regretté.

Une plainte déposée

Et d'ajouter: "C'est vraiment notre démocratie qui est en danger et avant qu'il y ait un passage à l'acte, il est important qu'on puisse réfléchir à cette radicalité de la pensée, où le débat n'est plus possible".

La députée a précisé être allée porter plainte au commissariat central du Havre, dès dimanche après-midi.

Une autre députée, Naïma Moutchou, élue LaREM dans le Val-d'Oise et aussi cadre de "Horizons", a elle également fait part dimanche de menaces dont elle a fait l'objet. Quelques heures plus tôt, dans les colonnes du JDD, la députée LaREM Aurore Bergé a appelé à "un front commun contre la violence dans le débat public" et a demandé des sanctions "à la hauteur de la violence des menaces".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles