Menacé par des narcotrafiquants au Mexique, il devient le symbole de la politique migratoire des États-Unis

C’est un destin symbolique au Mexique. Menacé par des narcotrafiquants, le jeune Claudio fuit à San Diego (États-Unis). Sur place, il parvient à étudier et construire une nouvelle vie. Mais lors d’un Nouvel an, il part revoir des proches de l’autre côté d’une frontière qu’il ne sera jamais autorisé à franchir de nouveau. Par chance, sur place, une association lui vient en aide, lui permet de poursuivre des études et donner une chance à ce vrai talent national. Une anecdote qui en dit beaucoup sur les États-Unis L’histoire de Claudio est une nouvelle preuve des conditions de vie parfois très compliquées pour les personnes qui tentent de migrer vers les États-Unis. Les péripéties qu’il a vécues sont arrivées sous le mandat de Barack Obama. Comme le souligne Armelle Oger, journaliste pour We Demain invitée sur franceinfo mercredi 4 novembre, il y a eu deux millions d’expulsions lorsqu’il était au pouvoir. Une politique migratoire qui a aussi continué de se durcir avec Donald Trump.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles