Menacé de mort, Pascal Dupraz sort de silence et explique son départ de l’ASSE

Après plusieurs jours de silence, Pascal Dupraz s’est décidé à prendre la parole. Dans les colonnes de nos confrères du Parisien, l’ex-coach de l’ASSE qui a connu la relégation avec son équipe le 29 mai dernier, a accepté de dresser le constat de cette saison ratée. Il a tout d’abord expliqué que ce sont les violences survenues à l’issue du match de barrage contre Auxerre qui l’ont contraint à garder le silence jusqu’à présent : "À l’issue du match, alors que les incidents se poursuivaient à l’extérieur du stade, les dirigeants m’ont demandé de ne pas me rendre en conférence de presse d’après-match. C’est pour cette raison que je ne parle qu’aujourd’hui".

À lire également

ASSE : "Nez cassé, points à la bouche", Yanis Bourbia raconte son agression par un coéquipier

Il a également tenu à assumer sa responsabilité dans la relégation des Verts : "Nous avons avec le staff redoublé d’efforts, travaillé comme des damnés pour, dans un premier temps, extirper l’équipe de la dernière place puis entretenir l’espoir d’un maintien miraculeux. J’assume ma part de responsabilité dans cet échec. Si je n’avais commis aucune erreur, l’ASSE serait en Ligue 1", a regretté le technicien.

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles