"Je m'en veux car…" : comment la mère de Jonathann Daval l'aurait incité à cacher le meurtre d'Alexia

Cinq ans après, elle sort du silence. Ce dimanche 13 novembre, Martine Henry, la mère de Jonathann Daval, était l'invitée du magazine Sept à Huit pour présenter son nouveau livre, Moi, maman de Jonathann Daval, à paraître le 16 novembre prochain aux éditions Michalon. À cette occasion, celle qui a mis au monde le meurtrier d'Alexia Daval, assassinée dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, est revenue sur le drame qui a bouleversé sa vie. Elle a notamment évoqué les mensonges de son fils, qui a maintes fois changé de version avant de reconnaître la totalité des faits, le 17 juin 2019.

"Je suis responsable du changement de version, a-t-elle admis, expliquant avoir malgré elle poussé son fils à nier l'indéniable. Je m'en veux plus à moi qu'à lui d'ailleurs. Il a été trop loin, il n'arrivait pas à sen sortir. Plus d'une fois il a essayé de m'en parler en sous-entendant qu'il l'avait tuée, mais je lui disais d'arrêter de dire des horreurs. Je ne voulais pas entendre qu'il était coupable, il n'a jamais été violent. Je m'en veux car je ne l'ai pas aidé à parler. (... ) Ça aurait pu changer beaucoup de choses. Ça n'aurait pas trainé aussi longtemps sur le mensonge. Je n'ai pas fait que du bien du coup."

« Je pense, oui, que je suis responsable du changement de version. C'est de ma faute.»

2/5 - Après la mort d'Alexia, #JonathannDaval a multiplié les versions des faits, s'enfermant dans le mensonge. Sa mère, Martine Henry, estime en être en partie (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un homme condamné pour le meurtre de son ex-compagne, morte 20 ans après avoir été immolée
Un violeur en série présumé organise ses funérailles pour échapper aux poursuites, une maladie le met en déroute
TÉMOIGNAGE Je me suis marié trop vite et maintenant je trompe ma femme
TEMOIGNAGE. "Femme de ménage, j'ai été accusée à tort du meurtre de mes employeurs"
L'urne contenant les cendres de sa fille volée une mère dévastée lance un SOS