"Je m'en fiche de vous" : Didier Raoult perd ses nerfs face à Jean-Jacques Bourdin

Présent à Paris pour répondre à l’Assemblée Nationale aux questions de la commission parlementaire sur la gestion de la crise sanitaire, Didier Raoult en a profité pour accepter l’invitation de Jean-Jacques Bourdin sur la matinale de BFM TV. D’habitude, les journalistes doivent se déplacer jusqu’à Marseille pour lui poser leurs questions. Chez lui, l’infectiologue s’était montré particulièrement désagréable avec Ruth Elkrief et surtout Margaux de Frouville, à qui il avait lancé « Chut ! Taisez-vous ! ». On ne pourra pas le taxer de mysoginie puisqu’il s’est montré aussi désagréable avec Jean-Jacques Bourdin.

Le journaliste de BFMTV lui demande effectivement : «Vous avez dit aussi: "Ici à Paris, on comptait les morts, moi je comptais les positifs". Vous l’avez dit. N’est-ce pas insultant quand même à l’égard des soignants d’Île-de-France, des familles de victimes ? Ça a choqué ! Vous comprenez que ça ait choqué ? ». Didier Raoult n’a clairement pas apprécié l’attaque. « Ici à Paris, je ne viens pas souvent. À Marseille, je suis extraordinairement populaire » commence-t-il à répondre avec que Jean-Jacques Bourdin l’interrompe. « Ce n’est pas la popularité qui soigne ». Nouvel agacement du Mozart de la médecine. « Non c’est moi qui soigne. C’est pas vous non plus qui soignez. Vous avez déjà soigné quelqu’un dans votre vie ? Vous avez déjà sauvé quelqu’un dans votre vie ? Non, alors calmez-vous, calmez-vous ! Ne m’expliquez pas la médecine. Je n’ai fait que soigner les gens. Si vous

Retrouvez cet article sur GALA

Jacques Dutronc et Françoise Hardy : leur fils surpris par leur attitude face au Covid
Héritage de Christophe : sa femme en dit plus sur ses finances
Edouard Philippe : ces allers-retours qui agacent l’Elysée
PHOTOS - Benjamin Biolay et Chiara Mastroianni : les ex inséparables
Brigitte Macron : comment elle a soutenu l’épouse de Benjamin Griveaux