Un membre de l'équipe de Yann Barthès menacé de mort : le récit glaçant dans Quotidien

·1 min de lecture

Trois semaines après le retour des talibans au pouvoir en Afghanistan, si les soldats américains ont quitté le pays, les journalistes occudentaux, eux couvrent toujours la situation, à Kaboul notamment. Parmi eux, le correspondant de Quotidien, Wilson Fache, qui a fait des révélations terrifiantes, ce 8 septembre, sur TMC.

Les extraits de son reportage ont été diffusé au cours de l'émission présentée par Yann Barthès. Il y explique que "apparemment, des talibans ont visé expressément des journalistes", qui filmaient depuis les fenêtres de leurs chambres d'hôtel les évènements. C'est ce que l'envoyé spécial a constaté en découvrant des impacts de balles sur les vitres, à son étage.

Wilson Fache a assuré qu'il craignait pour sa sécurité, en expliquant à son patron : "hier, on s'est pris une rafale de Kalachnikov, côté rue, là où je dormais. Maintenant, je dors côté cour. En espérant que ce soit un peu plus sûr".

À lire également

Quotidien (TMC) : un clash a-t-il précipité le départ de Paul Larrouturou ?

Dans une autre vidéo, le reporter de guerre a également filmé des manifestations qui se tiennent en ce moment dans la capitale afghane pour protester contre le nouveau pou... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles