Quand le melon se mangeait avec du poivre et du vinaigre...

·1 min de lecture

Le melon est la quintessence de l'été. Il met du peps dans notre assiette avec sa couleur orangée. Mais on est loin de se douter du chemin parcouru par ce dernier pour arriver jusqu'à nous. Olivier Poels et la cheffe du restaurant La Scène à Paris, Stéphanie Le Quellec, reviennent sur son histoire et nous donnent de précieux conseils pour bien le choisir dans l'émission Le marché de midi. Sous l’œil expérimenté de Julien Godet, producteur de melon.

Quand le melon se mangeait poivré

Les premiers melons ne sont pas apparu en France mais en Égypte, il y a 2.500 ans. "C'est grâce à la venue des Romains en Égypte que le melon est arrivé en Europe", raconte Olivier Poels. "Mais le melon qu'ils ramènent est très différent de celui que l'on connaît aujourd'hui. Ils avaient la taille d'un pamplemousse et ils étaient très peu sucrés. On ne le considérait pas comme un fruit, mais comme un légume." Pour le déguster, on l'agrémentait souvent de poivre et de vinaigre pour lui donner un peu de goût.

"Le melon arrive en France assez tard, en 495, par Charles VIII, après une de ses campagnes en Italie, du côté de Cantaluppo plus précisément." Une petite ville à proximité de Rome qui était la résidence d'été des papes pour qui les melons étaient cultivés.

"C'est d'ailleurs pour cela que l'une des variétés du Sud de la France porte le nom de la ville", commente le chroniqueur. "Par la suite, de nombreuses variétés sont produites dans la région comme le Morin, le Barbarin ou encore le Citrolin. P...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles