Melanie Panayiotou, sœur de George Michael, est décédée 3 ans après lui

AFP
Melanie Panayiotou, à l'occasion d'une fête organisée par le groupe de son frère Wham! en 1986, à Londres.

PEOPLE - La soeur du chanteur George Michael, Melanie Panayiotou, est morte “soudainement” ce mercredi 25 décembre à Londres à l’âge de 55 ans, a indiqué sa famille, trois ans exactement après son frère, retrouvé décédé à 53 ans le jour de Noël 2016.

“Nous pouvons confirmer que Melanie est morte soudainement”, a indiqué sa famille ce vendredi 27 décembre par la voix d’un communiqué de leur avocat John Reid.

Les causes de sa mort pas considérées suspectes

La police londonienne est intervenue mercredi soir, après avoir été alertée par les secours vers 19H35 du décès soudain d’une femme d’une cinquantaine d’années dans le nord-ouest de Londres. Les causes de la mort ne sont pas considérées suspectes, a ajouté la police dans un communiqué.

Selon le tabloïd The Daily Mirror, Melanie Panayiotou a été retrouvée morte mercredi chez elle dans le quartier de Hampstead, dans le nord de Londres, par sa soeur Yioda.

Trois ans plus tôt, leur frère George Michael, de son vrai nom Georgios Kyriacos Panayiotou, avait été retrouvé sans vie à son domicile de Goring, à l’ouest de la capitale britannique, par son compagnon Fadi Fawaz.

Les expertises médicales avaient conclu que le chanteur aux plus de 100 millions de disques écoulés était mort des suites d’une cardiomyopathie dilatée avec myocardite, soit un affaiblissement du muscle cardiaque, et d’une stéatose hépatique, qui se traduit par une accumulation de graisse dans les cellules du foie.

La mort du chanteur de “Freedom” et “Wake Me Up Before you Go Go” avait suscité une énorme émotion et une pluie d’hommages au Royaume-Uni et dans le monde. 

À voir également sur Le HuffPost: Anna Karina, ce n’était pas seulement un jeu, c’était aussi cette voix

LIRE AUSSI :

Retrouvez cet article sur le Huffington Post