Melania Trump : ce sale coup de Donald Trump peu avant son emménagement à la Maison Blanche

1 / 11

Le couple présidentiel quittant la Maison Blanche

Le couple présidentiel quittant la Maison Blanche

A l’époque de l’investiture de Donald Trump, celle qui devenait alors première dame n’a pas respecté le protocole : elle est restée, avec son fils Barron, dans la tour Trump, à New-York, construite par son mari lui-même. Pendant ce temps, celui-ci prenait ses quartiers à la Maison Blanche. La raison ? Ce serait pour ne pas perturber la scolarité du petit Barron, 11 ans à l’époque. Le coût de cette situation était très élevé, puisque la Trump Tower était alors sous très haute surveillance (peu importe, Lady Melania fait ce qu'elle veut). Mais presque un an plus tard, en juin dernier, la première dame - qui supporte de moins en moins son mari apparemment - avait enfin décidé de venir habiter au 1600 Pennsylvania Avenue, à Washington. Mais elle a eu une très mauvaise surprise en arrivant…

Des goûts bien différents

Le New York Times raconte dans un long portrait à propos de l’ancien mannequin une anecdote très surprenante… Alors qu’elle préparait son emménagement, elle aurait choisi une nouvelle décoration d’intérieur. En effet, depuis qu’il a pris ses quartiers dans la Maison Blanche, Donald Trump a déjà révélé son goût pour la décoration quelques peu ostentatoire. Melania, elle, préfère ce qui est plus minimaliste : des couleurs modernes et des meubles aux lignes épurées. En arrivant, elle a tweeté ce message : « j’ai si hâte de nous faire de nouveaux souvenirs dans cette maison ». Mais elle a vite déchanté : son mari n’en a fait qu’à sa tête. Sans le lui dire, il a annulé la commande

Retrouvez cet article sur GALA

Melania Trump frustrée ? Quand Donald Trump la fait enrager
PHOTOS - Melania Trump en week-end avec ses parents et son fils : la famille Trump joue l’union sacrée
La grosse boulette de Melania Trump qui n’a pas (du tout) fait rire une ministre
Ivanka Trump barbie ou manipulatrice ? Le livre que la Maison-Blanche tente d’interdire
Melania Trump, forcée de couper ses liens avec une amie embarrassante