Melania Trump se rebiffe : ce désaccord avec Donald Trump affiché très publiquement

1 / 51

Melania Trump : un look qui ne respecte pas la distanciation sociale?

Encore plus que son mari, Melania Trump semble désormais prendre très au sérieux la menace du coronavirus. Avec près de 370 000 cas confirmés et plus de 10 000 décès au 6 avril, les Etats-Unis sont le pays le plus touché par l'épidémie de Covid-19. Face à la propagation de la maladie, la First Lady, confinée à la Maison Blanche, multiplie les messages sur les mesures de précaution. En 48 heures, l'ancienne mannequin, testée négative, a ainsi tweeté deux fois sur l'importance de respecter les directives fédérales, mais également de porter des masques de protection. "Je demande à tout le monde de prendre au sérieux la distanciation sociale et le port d'un.e masque / couverture faciale. Le Covid-19 est un virus qui peut se propager à n'importe qui", a écrit la femme de Donald Trump, ce dimanche 5 avril.

Une prise de position qui semble différer de celle de son mari, comme le raconte CNN. Interrogé sur ces tweets lors d'un point presse, le milliardaire de 73 ans a minimisé la position de sa femme. "C'est bien qu'elle le sente ainsi", a-t-il répondu. "Elle aime l'idée de porter (un masque). (...) Beaucoup de gens le font. Encore une fois, c'est une recommandation. Je comprends cette recommandation, et je suis d'accord avec ça." Le président américain, dont le fils Barron supporte mal le confinement, ne s'est pas arrêté là et a tenté de plaisanter sur la situation. "Aimeriez-vous que j'en porte un maintenant pour répondre à votre question ? Ce serait un bizarre je pense. Mais, non,

Retrouvez cet article sur GALA

Stéphanie de Monaco, émue, évoque son "papa" le prince Rainier : "Pas une journée sans que je pense à lui"
François Hollande : le jour où son père a vidé sa chambre d’enfant sans le prévenir
Pourquoi il faut continuer à se démaquiller en confinement (même si on ne se maquille plus !)
Crève-cœur pour Kate Middleton : ses parents Carole et Michael tenus à distance pour deux occasions très spéciales
“Le pire timing” : Meghan Markle et Harry encore étrillés pour leur égocentrisme