Melania Trump publie ses adieux à la Maison Blanche et "condamne les violences" du Capitole

Robin Verner
·2 min de lecture
Donald et Melania Trump lors d'un meeting à Valdosta, le 5 décembre 2020. - SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES
Donald et Melania Trump lors d'un meeting à Valdosta, le 5 décembre 2020. - SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES

Le site de la Maison Blanche a publié ce lundi les adieux de Melania Trump aux Américains au moment où elle s'apprête à abandonner son rôle de Première dame. Dans ce texte intitulé Le chemin devant nous, l'épouse de Donald Trump ne cite qu'une seule fois son mari mais revient longuement sur l'intrusion de la foule dans le Capitole mercredi dernier, événement qu'elle s'était jusqu'ici abstenue de commenter.

"La violence n'est jamais acceptable"

"Notre Nation doit panser ses plaies pacifiquement. Je ne veux laisser planer aucun doute, je condamne absolument les violences qui se sont produites au Capitole. La violence n'est jamais aceptable", dit-elle ainsi. Plus loin, elle ajoute:

"J'implore les gens de cesser toute violence, de ne jamais nourrir de préjugés sur la base d'une couleur de peau ou de ne jamais se servir d'une divergence d'idéologie politique pour se justifier d'agresser ou de se montrer cruel. Nous devons nous écouter les uns les autres, nous concentrer sur ce qui nous unit, et nous élever au-dessus de ce qui nous divise".

"Je suis déçue et découragée"

Son message a aussi quelque chose de plus personnel. CNN a en effet assuré vendredi que lorsque les émeutiers occupaient le Congrès, Melania Trump participait à une séance de shooting - le média a précisé qu'il s'agissait d'immortaliser les tapis de la Maison Blanche - en vue de la publication d'un livre de photos. Elle a tenu à répondre:

"Je suis déçue et découragée après ce qui est arrivé la semaine dernière. Je trouve honteux qu'on ait répandu, autour de ces événements tragiques, des rumeurs salaces, des attaques personnelles gratuites et de fausses accusations me concernant - et venant de gens qui cherchent à faire les intéressants et ont une arrière pensée. La période ne doit être dédiée qu'à guérir notre pays et ses citoyens. On ne devrait pas le mettre à profit pour en tirer un gain personnel".

Article original publié sur BFMTV.com