Melania Trump prête à assumer "son côté obscur" ? Une journaliste américaine raconte

·1 min de lecture

Melania Trump est bien décidée à laisser une trace de son passage à la Maison Blanche. La rumeur veut que l'ex-First Lady envisage d'écrire ses mémoires. "Melania est en réunion pour écrire ses mémoires à la Maison-Blanche", avait déclaré une source proche de la Maison-Blanche à Page Six en novembre 2020. La source avait précisé également que Melania Trump "n’a pas fini, ou ne va pas aussi vite qu’on aurait pu le penser". Avec ce projet, Arwa Mahdawi, journaliste au Guardian, y voit une opportunité pour la femme de Donald Trump de montrer "pleinement son côté obscur après avoir quitté la Maison Blanche et abattre la famille Trump dans un scandale révélateur", écrit-elle dans une chronique.

Arwa Mahdawi en est persuadée. Melania Trump n'est pas une victime même si des mèmes #FreeMelania et des théories du complot ont circulé à son égard tout au long de la présidence de Donald Trump. Bien au contraire, l'ancienne mannequin serait tout aussi "complice que son mari, pour ne pas dire mesquine". En s'appuyant sur les dires de l'ancienne proche de Melania Trump, Stephanie Winston Wolkoff, la journaliste écrit notamment que "la première dame a passé une grande partie des quatre dernières années à concevoir des moyens sournois de saper Ivanka". Pour illustrer ces propos, Arwa Mahdawi s'appuie sur un exemple : "Lors de l'investiture, Melania aurait lancé 'l'Opération Block Ivanka' et aménagé les sièges de manière à ce que vous ne puissiez pas voir la première fille à la télévision lors (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Audrey Pulvar épinglée suite à la polémique sur les réunions "non-mixtes", elle remet les choses au clair !
Face à l'épidémie, Emmanuel Macron ne varie pas dans sa stratégie : "on ne s'est pas pris le mur"
Elizabeth II : l'escapade de son petit-fils Peter en plein confinement ne passe pas... La police s'en mêle
Kate Middleton publie son premier livre et met à l’honneur sa passion...
Boris Johnson : son ex-maîtresse balance... "Il aimait mon corps" et "ne pouvait garder ses mains loin de moi"