Melania Trump : nouvelle bourde ! Cette tradition non respectée avant de quitter la Maison Blanche

·1 min de lecture

Décidément, Melania Trump ne fait rien comme personne. Pour son départ de la Maison Blanche le 20 janvier dernier, l’épouse de Donald Trump ne s’est pas encombrée avec les traditions. Comme son mari, l’ancienne First lady n’a pas assisté à la cérémonie d’investiture de Joe Biden. Elle n’a pas non plus soigné sa succession en n’accueillant pas Jill Biden pour une visite de la Maison Blanche, comme c’est l’usage. C’est en tenue noire de deuil, mais avec large sourire inhabituel très remarqué qu’elle s’en est allée. Cependant, il y a une tradition que Melania Trump semblait avoir respectée : la lettre de remerciements aux employés. Ils étaient 80 à penser avoir reçu un courrier écrit par la mère de Barron, elle-même, selon une source interne à la Maison Blanche. Seulement, il n’en serait rien. Selon CNN, le courrier d’adieu de Melania Trump aurait été écrit par un autre membre du personnel « de niveau inférieur » à celui des destinataires de la lettre.

Il aurait reçu pour instruction d'écrire les remerciements dans le style de l’épouse de Donald Trump. C’est une immense déception pour le personnel qui conserve habituel ce dernier courrier de la Première dame comme un « souvenir précieux » regorgeant souvent d’anecdotes et témoignant de la reconnaissance de l’ancienne locataire des lieux pour le travail fourni, précise le média américain. Un rituel brisé par Melania Trump qui n’aurait pas souhaité prendre elle-même la plume.

Même si la femme de Donald Trump n’avait pas passé les premiers (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Hélène Darroze dévoile une adorable photo de sa fille et son charmant neveu
Françoise Hardy : pourquoi elle n'a jamais divorcé de Jacques Dutronc ?
Inceste – En colère, Cécile de Ménibus recadre une internaute : « Abusée, ma sœur s’est suicidée »
Christophe Beaugrand : ces nouvelles photos trop craquantes de son fils Valentin
Prince Harry : cette règle au poil qui vient d'être modifiée par l'armée "grâce" à lui