Melania Trump nostalgique de la Maison-Blanche ? Elle sort de son silence

·1 min de lecture

Melania Trump serait-elle, contre toute attente, nostalgique de ses années passées à la Maison Blanche ? Depuis qu'elle a quitté Washington le 20 janvier dernier, suite à l'investiture de Joe Biden, l'épouse de Donald Trump a fait en sorte d'éviter la lumière, semblant vouloir tirer un trait sur sa vie publique. Le 14 février dernier, elle s'est emparée de son compte Twitter pour poster un message, qui ne mentionnait pas son époux, à l'occasion de la Saint-Valentin. Quelques jours plus tard, la mère de Barron Trump a rendu hommage à l'animateur Rush Limbaugh, décédé le 17 février, qu'elle a qualifié de "patriote américain intrépide." Depuis, plus rien. Si l'on pensait qu'elle avait disparu des radars, Melania Trump est réapparue de façon surprenante, sur la toile, ce jeudi 25 février.

La first lady déchue a partagé une vidéo extraite de son voyage en Inde, effectué en février 2020, au cours duquel elle avait rencontré des enfants et leurs professeurs. Près d'un an après ce périple, qui l'a visiblement marqué, Melania Trump a souhaité leur adresser quelques mots : "Je me souviens de ma visite à l'école de Sarvodaya l'année dernière. Manu Gulati (enseignante à la Delhi Government School, ndlr), veuillez envoyer mon amour et mes meilleurs vœux au #DelhiGovtSchool, étudiants et professeurs", a-t-elle écrit dans un message accompagné la vidéo en question. L'épouse de Donald Trump trouverait-elle finalement le temps long à Mar-a-Lago ? Aspirerait-elle à faire son retour à la Maison Blanche (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Ça me navre" : Apolline de Malherbe exaspérée par la polémique sur Mr. Patate
Le prince Harry révèle le cadeau de Noël (étonnant) de la reine pour Archie
Christophe Dominici, sa veuve et ses parents se déchirent : "Elle nous accuse d'avoir de la haine contre elle"
Le prince Edward fait de rares confidences sur les difficultés de sa fille à l'école
Meghan Markle enceinte d’une petite fille ? La théorie un peu folle des fans