Melania Trump maniaque : les femmes de ménage de la Maison Blanche ne vont pas la regretter

·1 min de lecture

Washington ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir pour Melania Trump. Après la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle, l'épouse de Donald Trump va devoir rendre les clés de ses appartements à la Maison Blanche, pour laisser la place à sa remplaçante, la nouvelle First Lady Jill Biden. Un changement de locataire qui devrait ravir les femmes de ménage de la Maison Blanche, lassées par la maniaquerie de Melania. Dans le livre The Art of Her Deal : The Untold Story of Melania Trump, sorti en juin 2020, l'auteure Mary Jordan a recueilli les témoignages de Sandra Diaz et Victorina Morales, deux femmes de ménage des époux présidentiels. Très maniaque, la First Lady détesterait que des tâches d'autobronzant, dont elle est adepte, salissent la faïence de sa salle de bain, et exigerait que celles-ci soient rapidement nettoyées après son passage.

Et la mère de Barron n'a pas attendu la pandémie de coronavirus avant de demander aux personnes qui entrent dans ses appartements de porter des gants en latex et des couvre-chaussures en tissu. Des règles qui auxquelles tenaient beaucoup Melania Trump, qui avait fini par adopter la Maison Blanche, après avoir rechigné à quitter New York pendant plusieurs semaines après l'élection de son mari.

Si Donald Trump refuse catégoriquement de reconnaître sa défaite et serait bien resté à la tête du pays quatre années supplémentaires, Melania Trump quant à elle serait soulagée de tourner cette page beaucoup trop longue à ses yeux. Une période (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Laeticia Hallyday vend des costumes de Johnny : son geste symbolique
La peur de la fuite ? Pourquoi Emmanuel Macron adore le Conseil de défense
Sophie Marceau de retour sur les réseaux sociaux : son message très politique
« Un pays de tapettes » : Jair Bolsonaro qui avait insulté Brigitte Macron dérape encore
Kate Middleton et William insensibles à la polémique qui entoure Harry : ils tracent leur chemin