Melania Trump esquive (encore) un baiser de son mari… ce geste très commenté après une semaine éprouvante

Donald Trump vient de vivre l'une des semaines les plus décisives de sa carrière politique. Après des mois d'enquête et d'auditions, le Sénat américain à majorité républicaine l'a sauvé de la procédure de destitution dont il faisait l'objet. Acquitté, le successeur de Barack Obama a alors choisi de célébrer sa victoire en compagnie de ses plus fidèles soutiens. Il a donc organisé une prise de parole dans l'East Room de la Maison Blanche devant un parterre constitué d'amis proches et de membres de sa famille. Emporté par sa bonne humeur, le président américain a alors cherché à embrasser son épouse. Au dernier instant, Melania Trump a préféré détourner la tête, forçant les lèvres de son mari à déposer leur baiser sur sa joue. Les réactions moqueuses ne se sont pas fait attendre en ligne. Ce genre de moments de solitude, le couple présidentiel y a pourtant déjà habitué le public ces dernières années.

Les petites tensions au sein du couple Trump ont commencé à filtrer dans la presse avant même l'arrivée au pouvoir du candidat républicain, en janvier 2017. Depuis, elles se sont fait de plus en plus apparentes. Ainsi, dès le moi de mai 2017, les médias s'attardent sur une scène peu commune. A sa sortie d'Air Force One, lors d'une visite en Israël, Donald Trump tente de prendre la main de son épouse dans la sienne. La first lady le repousse ouvertement. Une scène répétée presque à l'identique l'année suivante, lors d'une visite du couple Macron à la Maison Blanche. Dès qu'il doit s'essayer

Retrouvez cet article sur GALA

Emma Cerchi (The Voice Kids) obligée de quitter de quitter le collège à cause de sa maladie
François Hollande, goujat avec Carla Bruni ? Cette excuse dont il ne démord pas
VIDÉO - Sandrine Quétier mal à l'aise : "ce râteau de compétition" reçu par Brad Pitt
Vanessa Demouy maman “flippée” : son fils Solal, 16 ans, marche dans ses pas
VIDÉO - Catherine Lara gênée : ce petit secret intime dévoilé par Liane Foly