Melania et Donald Trump : ce baiser forcé qui en dit long sur leur couple

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le baiser d'une condamnée. Son contrat de mariage, renégocié avant son arrivée à Washington, et ses inimitiés au sein du clan ont déjà fait beaucoup parler. Avec d'anciennes amies comme elle, Melania Trump n'a pas besoin d'ennemies, c'est certain. Ce 5 octobre, Stephanie Grisham, en charge de la communication de l'ex-First Lady à la Maison-Blanche, sort I will take your questions now, brûlot sur la présidence Trump et l'intimité d'un couple vraiment pas comme les autres. Méprisante, indomptable, revancharde... Sous l'encre acide de Grisham, Melania la femme-sphynx s'anime comme jamais. Sa contre-attaque, d'autant plus violente qu'elle aura rarement commenté ce qui s'écrivait sur elle pendant ses quatre années à Washington (malgré des alertes Google sur son nom !), n'a pas tardé : pour l'épouse de Donald Trump, l'entreprise de son ancienne collaboratrice est pathétique, l'oeuvre d'une femme "déloyale et perturbée". L'ex-président s'en est lui-même pris aux éditeurs du livre : "des sacs à merde" à ses yeux.

Donald et Melania unis dans le dégoût, à défaut de partager la même chambre. C'est déjà ça. Car Stephanie Grisham dépeint une scène pour le moins étonnante dans I will take your questions now. Comme remarqué par nos confrères de The Guardian, il s'agit pour elle d'une "pièce du puzzle qu'est le mariage de Donald et Melania Trump." Nous sommes en 2017. Le couple présidentiel américain vient de débarquer en France, invité par Brigitte et Emmanuel Macron. Avant de rejoindre le président (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce jour où Vladimir Poutine a recruté une superbe traductrice pour distraire Donald Trump
François Mitterrand : comment sa maîtresse a découvert l'existence d'Anne et Mazarine Pingeot
Christine Kelly afflige avec son tweet sur l'Arc de Triomphe : "N'hésitez pas à vous hydrater"
Cyril Hanouna : cette blague sur Yannick Jadot qui a fait rire Isabelle Saporta
Harry "prince de l'hypocrisie" ? Ce projet qui le met une nouvelle fois à mal

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles