La meilleure façon de sauter : les précieux conseils d'un champion du monde dans les calanques

franceinfo

On le surnomme "l'Ange des calanques". Et pour cause : Lionel Franc, champion du monde de plongeon de haut vol, a décidé de mettre ses compétences au service de la sécurité des touristes, nombreux à sauter des falaises sans préparation. Dans la calanque de Port-Miou, il part à la rencontre des adolescents avides de sensations fortes pour leur expliquer bénévolement les fondamentaux du plongeon.

S'il saute volontiers à plus de 30 mètres de haut, il déconseille aux novices d'en faire de même. "Dix mètres c'est dangereux, rappelle-t-il à ses élèves du jour. Si aux Jeux Olympiques le plongeon est fixé à dix mètres c'est que la fédération a estimé que c'était déjà dangeureux."

Faire passer le message

"La rigidité des jambes c'est ce qui va permettre de protéger toute la partie haute du corps, les vertèbres et le dos," poursuit-il. Le message est reçu cinq sur cinq par les adolescents. "Ca m'a permis de connaître les conseils de sécurité, comment ne pas se faire mal, témoigne l'un d'entre eux. Je pourrais faire passer le message à mes potes."

Le travail de prévention de Lionel Franc est loin d'être anodin. Les accidents de plongeon sont nombreux dans les calanques. Le 29 juillet dernier à Marseille, un homme de 28 ans est mort noyé après avoir plongé d'une falaise.


Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi