Voici le meilleur semi-conducteur au monde, selon le MIT

Du silicium, il y en a un peu partout. Dans les puces de nos ordinateurs. Ou dans nos panneaux solaires photovoltaïques. Pourtant, ce matériau semi-conducteur est loin d’être parfait. Il pose des problèmes de surchauffe. Et ne laisse pas aussi bien passer toutes les « particules » chargées. Un frein pour certaines applications. Mais des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT, États-Unis) pensent aujourd’hui avoir mis la main sur un matériau qui fait fi de ces difficultés. Ils qualifient même l’arséniure de bore cubique (c-BA) de meilleur semi-conducteur jamais trouvé. Voire de meilleur semi-conducteur possible !

Le semi-conducteur au graphène fait mieux que le silicium

Certains — comme Tesla, pour ses véhicules électriques — ont déjà basculé du silicium au carbure de silicium. Parce que, même si sa mobilité électrique est moindre, sa conductivité thermique est trois fois supérieure. L’arséniure de bore cubique des chercheurs du MIT présente, quant à lui, une conductivité thermique presque dix fois supérieure à celle du silicium. Et une grande mobilité aussi bien des électrons que des « trous » — leurs alter ego positifs. « Cela peut changer la donne », commente Jungwoo Shin, chercheur, dans un communiqué du MIT.

Encore des verrous à faire sauter

L’ennui, c’est que pour l’instant, l’arséniure de bore cubique reste difficile à produire. Du moins dans la qualité suffisante à lui permettre d’exprimer toutes ces propriétés qui intéressent tant les chercheurs. Il faut en effet pour cela que le matériau soit uniforme. Et les méthodes actuelles ne permettent de produire que de l’arséniure de bore cubique plutôt non uniforme.

Autre problème : il reste des propriétés indispensables à en faire le remplaçant désigné du silicium qui...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles