Meghan Markle victime d’une “clique” à Buckingham : comment elle a été poussée à bout

·1 min de lecture

Qui veut la peau de Meghan Markle ? Buckingham palace ? C'est en tout cas ce que croit Robert Lacey, auteur de l'ouvrage Battle of Brothers (Guerre de frères en français, NDLR) dans lequel il livre nombre de révélations sur les origines de la brouille entre William et Harry. Ce lundi 19 octobre, lors d'une interview avec Good Morning America, le spécialiste de la famille royale britannique a révélé : "Il y a une clique là-bas au palais de Buckingham qui, je pense, franchement, l'ont dans leur collimateur". Ce groupe de courtisans aurait intentionnellement pourri la vie de la duchesse de Sussex, jusqu'à la pousser à bout.

L'arrivée de Meghan Markle aurait selon Robert Lacey totalement déstabilisé la couronne. Cette institution traditionnelle n'était pas prête pour la personnalité affirmée de l'épouse du prince Harry et aurait été incapable de s'adapter à ses idées modernes, notamment sur la libération des femmes ou le changement social. "Je pense que Meghan est une force de la nature et que peut-être le palais de Buckigham n'a pas réussi à comprendre comment faire avec. C'est une femme avec de grandes convictions" analyse l'historien.

Mais la modernité et la franchise de Meghan Markle ne sont pas les seules choses à avoir posé problème. Son mariage avec le prince Harry a propulsé le couple au rang de "rock stars" selon Robert Lacey et fait craindre à l'Institution que leur immense popularité ne fasse de l'ombre au reste de la famille royale. "Ils étaient devenus ces méga rock stars (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron : qui est ce “père de substitution” qui l’a aidé à construire sa vie avec Brigitte ?
Charles Aznavour : son beau cadeau à Dany Brillant 3 mois avant sa mort
Harry "profondément malheureux" avec Meghan Markle ? Un biographe lance un pavé dans la mare
Emmanuel Macron a-t-il porté un masque toxique ?
Le saviez-vous ? Julie Gayet a failli faire carrière dans la chanson comme Carla Bruni