Meghan Markle, victime de déstabilisation ? La Couronne la mouche sans appel

·1 min de lecture

L'ambiance se tend chaque jour un peu plus entre les Sussex et le reste de la famille royale britannique, à l'approche de la très attendue interview de Meghan et Harry, par Oprah Winfrey ce dimanche 7 mars. Nouveau rebondissement en date : la duchesse de Sussex est visée par des accusations de harcèlement moral de la part de son ancien staff, au palais de Buckingham, révélées par le Times ce mercredi 3 mars. Plus précisément, l'ancienne actrice de la série Suits a fait l'objet d'une plainte pour intimidation et harcèlement déposée par l'un de ses anciens conseillers en communication, Jason Knauf, également l'un des hommes de confiance de William et Kate. Celui-ci aurait appuyé son témoignage sur les propos de trois anciens collaborateurs, qui reprochent à Meghan Markle son comportement "totalement inacceptable" et "humiliant" envers les assistants du château. Le couple, dont l'interview-choc promet son lot de révélations sur CBS, a dénoncé une campagne de "désinformation trompeuse et nuisible" orchestrée par le palais.

Selon les avocats de Meghan Markle, le palais de Buckingham aurait utilisé le Times pour "colporter un récit totalement faux". De son côté, la couronne britannique a nié toute implication dans une quelconque campagne en diffamation, par l'intermédiaire d'une source proche de la famille royale auprès du Daily Mail. Si le palais de Buckingham a refusé de s'exprimer publiquement sur le fond de l'affaire, l'entourage du château a fait savoir que ces plaintes à l'encontre (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Brigitte Macron : ce sacré coup de main d'une influenceuse
"Il m'a pourrie" : Eric Dupond-Moretti forcé de collaborer avec une contradictrice
« Le titre sans les devoirs » : Meghan Markle sous le feu des critiques avant la diffusion de son interview choc
PHOTOS - Tom Cruise l'amoureux : de Rebecca de Mornay à Katie Holmes
Louise Bourgoin encore troublée par une tentative de drague de Valéry Giscard d’Estaing