Meghan Markle tactile : son geste inouï face à une ado en plein bain de foule à Windsor

  • Meghan Markle est actuellement au Royaume-Uni.

  • La femme du prince Harry est apparue au château de Windsor.

  • Meghan Markle a pris dans ses bras une adolescente de 14 ans.

  • L'adolescente souhaitait faire comprendre à la duchesse de Sussex qu'elle était la bienvenue.

Un retour remarqué... Jeudi 8 septembre 2022, le palais de Buckingham a annoncé dans un communiqué la mort d'Elizabeth II à l'âge de 96 ans. Samedi 10 septembre 2022, Meghan Markle, Kate Middleton et les princes William et Harry se sont rendus au château de Windsor afin de saluer les fans, venus honorer la mémoire de la reine d'Angleterre. Si ses visites au Royaume-Uni se sont faites rares au cours des deux dernières années, la duchesse de Sussex a été très bien accueillie, notamment par Amelka Zak, une adolescente de 14 ans. Dans une vidéo, on peut entendre la mère de deux enfants demander le prénom de la jeune fille avant de s'exclamer : "Que c'est beau ! Merci d'être ici, cela signifie tellement pour la famille. On apprécie ça." Après qu'Amelka Zak lui ait révélé avoir attendu deux heures avant de la voir, Meghan Markle a lâché : "Oh mon Dieu. Ok, j'espère que tu pourras bientôt rentrer chez toi, nous apprécions que tu sois là."

"Oh my gosh, I was not expecting them to be there."

CNN's @scottmclean caught up with the girl who got a hug from the Duchess of Sussex, Meghan Markle. She said she wanted to show the Duchess that "she is welcome here..." pic.twitter.com/kENrdqpNDS

— Connect (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Charles III : les larmes aux yeux, le Roi veille sur le cercueil de sa mère avec sa soeur et ses frères
Kate Middleton : découvrez le prix de son élégante robe à pois pour la rentrée de ses enfants à Lambrook
Mort d'Elizabeth II : l'hommage embarrassé du frère de Kate Middleton en un jour symbolique
Obsèques d'Elizabeth II : exilé, l'ex-roi d'Espagne Juan Carlos sera bien présent
Elizabeth II : un individu virulent s'en prend au cortège à Edimbourg, la police forcée d'intervenir