Meghan Markle : cette situation problématique que la duchesse attend désespérément de régler

En mai 2018, Meghan Markle démarrait une toute nouvelle vie en épousant le prince Harry. Après avoir mené une carrière d’actrice à Hollywood, l’Américaine de 38 ans a renoncé à sa vie professionnelle pour rejoindre la famille royale britannique. Si la duchesse de Sussex coule des jours heureux avec le prince Harry et leur fils Archie, son intégration n’a pas été simple.

Depuis plusieurs mois, Meghan Markle est sous le feu des critiques, fait face aux tensions au sein de la royauté et a parfois le sentiment d’être mise de côté. « Si j'ai appris quelque chose d'elle depuis le temps que je la connais c'est que c'est quelqu'un qui est dans l'action pas dans l'immobilité. Elle cherche à résoudre les problèmes pas à les créer. Elle m'a dit qu'être aimée lui importait peu, elle veut être écoutée », assurait récemment Briony Gordon, journaliste au Telegraph. Déterminée à poursuivre ses engagements humanitaires, la duchesse de Sussex estime donc qu’elle n’est pas suffisamment prise au sérieux.

Meghan Markle attend toujours la nationalité britannique

Le fait que la compagne du prince Harry n’ait toujours pas reçu la nationalité britannique ne doit pas l’aider à retrouver le moral. Deux ans après avoir fait sa demande, Meghan Markle n’a toujours pas obtenu la citoyenneté, comme le révèle le Mirror. Selon le tabloïd, l’épouse du prince Harry avait fait le nécessaire en novembre 2017. Kensington Palace avait alors assuré que la maman d’Archie ne recevrait pas de traitement de faveur. Des propos

Retrouvez cet article sur Voici

Meghan Markle critiquée sur son train de vie, la duchesse réagit
Meghan Markle mauvaise mère ? Une experte s’emporte contre les critiques sur la duchesse de Sussex
Meghan Markle : l’ancien majordome de Lady Di a peur pour la duchesse de Sussex
VIDEO Meghan Markle à bout de nerfs : Bernard Montiel dénonce le racisme visant la duchesse
Meghan Markle : cette version sexy de sa robe de mariée qui ne devrait pas plaire à la reine