Meghan Markle remporte son action en justice contre un tabloïd pour atteinte à la vie privée

J.L.
·1 min de lecture
Meghan Markle en avril 2018   - Pool - AFP
Meghan Markle en avril 2018 - Pool - AFP

Meghan Markle, l'épouse du prince Harry, a remporté ce jeudi son action en justice au Royaume-Uni contre la société éditrice du tabloïd Mail on Sunday, qu'elle poursuivait pour atteinte à la vie privée après la publication d'une lettre adressée à son père.

"La requérante pouvait raisonnablement s'attendre à ce que le contenu de la lettre demeure privé", a estimé le juge Mark Warby, appelé par les avocats de Meghan Markle à se prononcer sans attendre un procès, prévu à l'automne, qui aurait pu se révéler riche en révélations sur la vie du couple, installé en Californie depuis son éloignement de la monarchie britannique. Une audience pour déterminer les prochaines étapes de la procédure a été fixée au 2 mars.

"La publication illégale d'une lettre privée"

L'ex-actrice américaine de 39 ans reprochait à Associated Newspapers - qui édite le site Mail Online, le Daily Mail et sa version dominicale Mail on Sunday - d'avoir porté atteinte à sa vie privée en publiant des extraits d'une lettre manuscrite adressée en août 2018 à son père Thomas Markle, 76 ans, avec qui elle est en froid.

La lettre a été écrite quelques mois après son mariage avec Harry en mai, auquel son père n'avait pas assisté en raison de problèmes de santé, après avoir posé pour des photos de paparazzi rémunérées. Elle y demande à Thomas Markle d'arrêter de s'épancher et de mentir dans les médias sur leur relation brisée.

Les avocats de Meghan avaient dénoncé "la publication illégale d'une lettre privée" et soumis une demande de "jugement sommaire" pour obtenir gain de cause sans passer par un procès.

Article original publié sur BFMTV.com