Meghan Markle : le prince Harry a toujours voulu une « femme de caractère » comme sa mère

Une grande décision. Meghan Markle et le prince Harry ont annoncé avoir fait un choix radical dans la manière de mener leur vie. Dans un communiqué partagé ce mercredi 8 janvier, le duc et la duchesse de Sussex ont fait savoir qu’après « plusieurs mois de réflexion et de discussions internes », ils avaient « l’intention de renoncer à [leur] statut de membres de premier rang de la famille royale et de travailler pour devenir indépendants financièrement, tout en continuant à soutenir pleinement Sa Majesté la Reine », ont-ils déclaré officiellement.

Outre ce choix qui a particulièrement déplu à la reine, les deux tourtereaux ont décidé de s’installer de l’autre côté de l’Atlantique une partie de l’année avec leur fils Archie ! « Nous prévoyons désormais de partager notre temps entre le Royaume-Uni et l’Amérique du nord, ont-il annoncé. Cet équilibre géographique nous permettra d’élever notre fils en gardant un lien avec la tradition royale dans laquelle il est né, tout en offrant à notre famille l’espace nécessaire pour se concentrer sur notre avenir. »

"Quelqu'un qui peut se défendre"

De quoi remuer la famille royale. Pourtant, selon Angela Levin, auteur du livre Harry: Conversations avec le Prince, c'est bien dans sa famille que le prince Harry a trouvé ce caractère. Et le fils de Lady Diana a toujours voulu avoir une femme à l'image de sa mère. « Harry n'a jamais voulu une femme qui dit "oui" à tout et "qui marchait tranquillement derrière lui pour des engagements royaux" mais quelqu'un

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Vivement dimanche : Kad Merad refuse que Michel Drucker diffuse une séquence de ses parents
PHOTO Rihanna ultra sexy en lingerie, elle enflamme la Toile à l’approche de la Saint-Valentin
4 mariages pour une lune de miel : Sandrine « entre la vie et la mort », son mari donne d'inquiétantes nouvelles
Les robes de mariée tendances pour un mariage en hiver
VIDEO Thierry Lhermitte : ses confidences étonnantes sur la promo des films dont il n'est pas fier