Meghan Markle et le Prince Harry pas les bienvenus en Angleterre : leur cote de popularité est au plus bas

·1 min de lecture

Depuis que le prince Harry et Meghan Markle sont ensemble, le couple fait souvent réagir. D'une part, l'actrice américaine n'a jamais vraiment été appréciée par les Britanniques, d'autre part, le prince Harry a également beaucoup déçu en épousant la jeune femme. Pendant plusieurs mois, la mère du petit Archie a été analysée, jugée et critiquée par les médias du pays. Mais quand Harry et Meghan ont décidé de quitter le Royaume-Uni pour aller s'installer au Canada, puis aux États-Unis, ils se sont encore plus attirés les foudres du pays. Alors que le prince Harry est retourné seul en Angleterre, après plus d'un an d'absence, pour assister aux funérailles de son grand-père, le prince Philip, la côte d’approbation du couple a de nouveau pris un sacré coup.

Ils n'ont jamais été aussi impopulaires. Selon un sondage réalisé par Yougov les 21 et 22 avril derniers, et relayé par le Daily Mail ce mardi 27 avril, 49 % des personnes interrogées ont une opinion négative du prince Harry, malgré son déplacement récent à Londres. Quant à l'interview choc enregistrée en compagnie d'Oprah Winfrey, elle ne passe toujours pas auprès des Britanniques, si bien que Meghan Markle est elle aussi de moins en moins appréciée (déjà, qu'elle ne l'était pas beaucoup !). Au cours des six dernières semaines, celle qui attend son deuxième enfant a perdu six points de popularité. Autrement dit, 61 % des sondés la désapprouvent.

Sans surprise, la reine Elisabeth II est la plus appréciée de la famille puisque 85 (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Je ne pouvais pas rater ça !" : Thomas Pesquet dévoile un cliché impressionnant de Paris vu de l'espace (PHOTO)
Jean Castex bientôt évincé selon une proche de Macron : découvrez qui pourrait devenir Premier ministre
Thomas Pesquet : sa compagne Anne Mottet l'a déjà remplacé à la maison, les internautes hilares ! (PHOTO)
Carolina De Salvo (Faut pas rêver, France 3 et Salto) : "Je ne suis bien qu'entre deux destinations"
Déconfinement : la date de la prochaine allocution d'Emmanuel Macron se précise