Meghan Markle, présidente des Etats-Unis ? "Trop susceptible" pour s'imposer

·1 min de lecture

Quelles sont les intentions de Meghan Markle ? Cette question, pourtant simple, revêt diverses réalités. Car la duchesse de Sussex a su construire pas à pas les différents pans de sa future vie aux Etats-Unis. Outre les contrats juteux signés avec Netflix et Spotify et la mise en place de sa fondation Archewell avec le prince Harry, l'ancienne actrice semble être attirée par d'autres visées, cette fois-ci politiques. Elle qui n'a pas hésité à se prononcer en faveur du mouvement Black Lives Matter pourrait vouloir accéder à l'une des plus hautes sphères politiques : la Maison-Blanche. C'est en tout cas ce que pense l'écrivain britannique Tom Bower. Ce dernier, auteur de biographies non autorisées sur Boris Johnson et le prince Charles, s'apprête à livrer un ouvrage du même genre sur Meghan Markle. En attendant, il s'est confié auprès de Closer Magazine, dans une interview dont les propos ont été repris par le Daily Mail.

A en croire l'auteur britannique, "la perspective que Meghan se présente à la présidence est possible et même probable". "Je crois vraiment que c'est là qu'elle se voit aller", confirme-t-il. Pour lui, la jeune maman aurait "toutes les qualités" pour être une candidate forte, prête à exprimer à ses ambitions politiques. Pourtant, ses présumées velléités pourraient être freinées par l'une de ses cordes sensibles : sa susceptibilité. Pour Tom Bower, Meghan Markle serait "trop susceptible", pour se lancer dans une telle course qu'est celle de la présidentielle américaine. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle et Harry : l'archevêque qui les a mariés contraint de s'exprimer par Elizabeth II ?
Manuel Valls accusé d'avoir "craché à la figure des Français" : il se défend
VIDEO - Nathalie Saint-Cricq s'en prend aux médecins "stars des plateaux"
Meghan Markle et Harry accusés de "trahir" la famille royale
Meghan Markle et Harry laissent une adolescente bouche bée