Meghan Markle planifiait-elle cet entretien-vérité avec Oprah Winfrey depuis longtemps ?

·1 min de lecture

Plus que quatre jours à patienter avant de découvrir l'interview-vérité accordée par Meghan Markle et son époux le prince Harry à la puissante Oprah Winfrey. Au Royaume-Uni de nombreuses voix s'élèvent pour demander le report de la diffusion alors que la santé déclinante du duc d'Edimbourg inspire la plus vive des inquiétudes. La tension monte, palpable alors que ce matin on découvre des accusations portées dans The Times contre Meghan Markle. On y apprend que l'ancienne comédienne de Suits est visée par une plainte pour intimidation de la part d'un de ses plus proches conseillers du palais de Kensington. Une information évidemment immédiatement démentie par le porte-parole du couple. Malgré tout ces accusations demeurent gênantes pour les parents d'Archie à l'heure d'entrer dans la lumière pour dire "toute la vérité" sur la vie au sein de la famille royale britannique.

Quoiqu'il en soit cet entretien sera un soulagement pour l'ancienne actrice qui attendait manifestement depuis longtemps la possibilité de se livrer dans des médias américains. Selon le Daily Mail cette volonté serait née peu de temps après la venue au monde de Archie. Meghan aurait en effet émis le souhait de faire une "courte interview '' avec la journaliste Gayle King en 2019 sur sa maternité nouvelle et son adaptation à la vie au sein de la monarchie; mais les relations publiques de Kensington Palace auraient mis un terme au projet de peur "de contrarier la presse britannique ''. " Il leur a clairement été (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Sophie Davant très critiquée après avoir chanté : elle répond à sa fille
Meghan Markle accusée d'harcèlement et intimidation par un employé de Kensington
Mort brutale de l'acteur Jahmil French (Degrassi) à 29 ans : Christina Milian réagit avec émotion
VIDEO Carla Moreau rackettée depuis plusieurs mois ? Magali Berdah, son agent, fait une révélation dans TPMP
Caroline Receveur : pourquoi elle espère ne jamais partir de Dubaï