Meghan Markle et Harry, victimes de la blague désastreuse d’un de leurs voisins

L'humour anglais a encore frappé! Au mois de juillet dernier, le tabloïd The Sun, toujours à l'affût du moindre ragot concernant Meghan Markle et le prince Harry, publie une étonnante information. A en croire le quotidien, le couple de Sussex, alors installé dans sa propriété de Frogmore Cottage, près du château de Windsor, vient d'établir une surprenante liste d'exigences et de restrictions qu'il a fait distribuer à l'ensemble de ses voisins. Relayée par certains tabloïds, l'information indigne une partie de l'opinion publique. Il s'avère aujourd'hui que toute cette histoire n'était pourtant qu'un immense canular.

Pas le droit d'adresser la parole au couple princier, ni même de lui dire bonjour. Pas le droit de demander la moindre nouvelle du petit Archie. Interdiction de caresser les chiens du couple. Interdiction de poster quoi que ce soit dans la boîte aux lettres des Sussex... Au final, révèle cette semaine BuzzFeed UK: une immense plaisanterie montée de toutes pièces par un habitant de la région. L'inconnu à l'origine du canular aurait ainsi établi une liste volontairement absurde avant de la distribuer aux locaux lors de réunions de quartier. A l'heure où le couple de Sussex était visé par des rumeurs faisant état de ses supposés caprices, cette liste imaginaire a fini par apporté de l'eau au moulin de ses détracteurs. "Et les tabloïds anglais se demandent pourquoi Harry déteste les médias...", conclut le journaliste à l'origine de la démystification.

A l'époque de la publication (...)

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :