Meghan Markle et Harry tenus à la gorge par Oprah Winfrey : cette catastrophe redoutée

·1 min de lecture

L'état de santé du Prince Philip inquiète toujours mais ne changera rien à la diffusion de l'interview de Meghan Markle et Harry par leur amie Oprah Winfrey. Et cela même s'il arrivait quelque chose au duc d'Edimbourg entre temps. C'est ce que nous apprend ce mardi 2 mars le Mirror. Les patrons de la chaîne CBS, qui diffusera l'interview tant attendue le 7 mars prochain, refuseraient de décaler cette dernière. Et si cet entretien de Meghan Markle et Harry venait à être diffusé alors que l'état de santé de l'époux de la reine Elizabeth II venait à empirer, cela pourrait déclencher "une bombe diplomatique", affirme une source du média britannique.

Le prince Philip a été transféré ce lundi 1er mars à l'hôpital St Bartholomew, où il doit être traité pour une infection et placé sous observation en raison de ses antécédents cardiaques, selon la presse britannique. Si Buckingham Palace a déjà rassuré sur l'état de santé du duc d'Edimbourg, admis à l'hôpital King Edward VII de Londres "après un malaise", affirmant qu'il "se sent bien et répond bien aux traitements" et qu'il "a hâte de sortir de l'hôpital", ce transfert ravive les craintes. Inquiet, l'époux de la reine Elizabeth II avait d'ailleurs convoqué son fils le prince Charles à l'hôpital, le 21 février dernier. Préoccupé par le comportement d'Harry et de Meghan Markle, mais aussi par le duc d'York, empêtré dans l'affaire Epstein, il aurait alors prodigué quelques conseils à son fils par simple mesure de "précaution".

Pendant ce (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Nicolas Sarkozy condamné : qui est son avocate Jacqueline Laffont déterminée à laver son honneur
Marie-Sophie Lacarrau : ses rares confidences sur sa vie de famille chamboulée par le 13h de TF1
Le Dr. Gérald Kierzek lui aussi opposé à un reconfinement : son message sans équivoque
VIDEO - Serge Gainsbourg assailli par les groupies à la fin de sa vie : "Les lolitas frappaient à sa porte"
VIDEO - "D'une perversité hallucinante" : la relation entre Charlotte et Serge Gainsbourg, sujet d'indignation chez Pascal Praud