Meghan Markle et Harry sévèrement critiqués : ces mots qui ne passent pas en pleine crise

Pour qui se prennent-ils ? Voici, en substance, le résumé des nombreuses réactions négatives qu'a provoquée le post Instagram de Meghan Markle et du prince Harry, ce 18 mars. Depuis le Canada, le duc et la duchesse de Sussex avaient appelé à la solidarité des individus pendant la crise du coronavirus. Ils avaient surtout dévoilé qu'ils partageraient régulièrement dans les semaines à venir des publications à caractère scientifique et qu'ils rappelleraient les bons gestes à avoir pour éviter la propagation de l'épidémie.

Cette annonce est loin d'être passée inaperçue. Elle a surtout provoqué un déchaînement de critiques. "Vous devriez laisser la distribution d'informations fiables et opportunes à ceux qui connaissent bien le domaine. Ce n'est pas un lieu pour votre pontificat", a blâmé un internaute, dont le commentaire a été repris par le Daily Mail. Un autre a même fait part d'une demande expresse : "La meilleure chose que vous puissiez faire... c'est prendre beaucoup de distance avec les réseaux sociaux."

Très mal perçu

Dans son article pour le Daily Mail, le correspondant royal Richard Kay va même plus loin. "Sont-ils en train de suggérer qu'on ne nous dit pas la vérité ? Et que nous devrions leur faire confiance pour savoir ce qui est vrai ou faux ?", s'interroge avec agacement le journaliste. Ce dernier n'hésite pas à mettre en contraste la publication des Sussex et le communiqué de la reine Elizabeth II, qui appelle les Britanniques à l'unité. "Beaucoup penseront sans doute

Retrouvez cet article sur GALA

Aya Nakamura confinée dans un endroit de rêve : ce post qui va faire grincer des dents
Grey’s Anatomy et Good Doctor fournissent des masques pour les hôpitaux
Ségolène Royal “fait du Nadine Morano” : l’ancienne ministre étrillée
Comment entretenir ses cheveux blancs à la maison ?
Sophie Davant, confinée chez elle, partage les conseils d’un ami médecin : “Soyez prudents”