Meghan Markle et Harry : retour sur cette folle semaine où tout a basculé

Meghan et Harry s'éloignaient petit à petit de la famille royale britannique, préférant leur propre compagnie à celle de la reine Elizabeth, du prince Charles, des Cambridge ou encore du prince Andrew. Puis tout s'est accéléré d'un coup : rentrés de leurs six semaines au Canada, où ils se sont affranchis de la tradition qui leur dicte de passer Noël à Sandringham, ils ont semé la zizanie en annonçant qu'ils quittaient leurs fonctions officielles et qu'ils comptaient partager leur temps entre l'Angleterre et l'Amérique du Nord. Retour sur les événements de cette semaine.

• Lundi 6 janvier : de retour en Angleterre et échaudé par la photo de la reine avec ses trois héritiers partagée deux jours auparavant, le prince Harry commence à écrire son annonce le soir-même, sans écouter ses employés qui lui conseillent d'en discuter d'abord avec la reine. C'est hors de question pour le duc de Sussex qui, comme le rapporte le Daily Mail, prétexte que sa santé mentale est en jeu.

• Mardi 7 janvier : les Sussex font leurs premières apparitions officielles depuis leur retour. Pour remercier les Canadiens de leur accueil, ils se rendent en début d'après-midi à la maison du Canada de Londres et s'y entretiennent avec la Haute-Commissaire du Canada en Grande-Bretagne, Janice Charette. Dans la soirée, Dan Wootton, reporter royal du Sun, dévoile que Meghan et Harry prévoient de déménager au Canada en 2020 et d'abandonner leurs titres royaux.

• Mercredi 8 janvier : Court-circuités par le tabloïd, Meghan

Retrouvez cet article sur GALA

Miss France : Clémence Botino répond à la polémique née avec Lou Ruat
Pour Anne-Claire Coudray, un détail peut ruiner un journal télévisé : "ça réagit très vite"
Le prince William baisse les bras : "J'ai toujours soutenu Harry mais je ne peux plus"
Emmanuel Macron : ce secret de sa victoire de 2017 avait été bien gardé
Brigitte Macron : ce rendez-vous secret à l’Elysée avec Yann Barthès (Quotidien)