Meghan Markle et Harry proches d’un soutien de Donald Trump : cette volte-face qui déconcerte

Entre les Sussex et Donald Trump, c’est pas vraiment l’amour fou. En mars dernier, le président américain avait été ferme à la suite du Megxit en indiquant que les États-Unis ne paieront pas pour les frais de sécurité du couple, fraîchement installé dans son pays. Une sortie qui n’avait pas manqué d’agacer les principaux intéressés qui semblent avoir changé leur fusil d’épaule. Meghan Markle et Harry ont demandé à rencontrer Rick Caruso, l’un des principaux soutiens à Donald Trump. Un magnat de l'immobilier de 61 ans à la tête d’une très grosse fortune qui a pour rôle de relancer la croissance économique américaine après la crise du coronavirus.

La rencontre se serait très bien passée comme l’indique le milliardaire dans les colonnes du magazine Vanity Fair : « J'ai eu l'occasion de les rencontrer il y a environ un mois et demi et de passer du temps avec eux ». « J'ai été très impressionné par eux. Ils sont étonnamment terre-à-terre. Nous avons parlé de leur travail caritatif et du travail de mon entreprise », ajoute-t-il. Une rencontre étonnante sur plusieurs aspects : d’une part, certaines des décisions de l'homme d'affaires sont en désaccord total avec la position de Meghan Markle et Harry sur le changement climatique. D’autre part, Rick Caruso est proche de Donald Trump, en froid avec Meghan Markle depuis bien des années.

Un geste opportuniste ?

Pour quelles raisons Meghan Markle à Harry sont-ils prêts à enterrer la hache de guerre ? Le couple a-t-il agi de façon opportuniste

Retrouvez cet article sur GALA

Claude Goasguen admiratif d'une célèbre actrice : cette étonnante photo dans son bureau
Guy Bedos marqué par les disparitions tragiques des femmes de sa vie
Mort de Guy Bedos : ce dernier bonheur que lui a offert sa fille Victoria
VIDÉO - Quand Guy Bedos balançait sur Nicolas Sarkozy : "Il m'a fait des propositions, c'était avant Carla"
Laeticia Hallyday : cette apparition au cinéma passée presque inaperçue