Meghan Markle et Harry : nouveau deal juteux sur fond de racisme… Les critiques fusent

·1 min de lecture

Le nouveau contrat signé par le duc et la duchesse de Sussex passe mal, très mal, auprès des militants anti-racistes. Le prince Harry et Meghan Markle sont en effet confrontés à de nombreuses questions au sujet de leur partenariat avec une entreprise américaine jugée raciste car elle gagne des millions en livres sterling par an en vendant des crèmes blanchissantes pour la peau. Il s’agit de Procter & Gamble (P&G).

Meghan et Harry ont annoncé au début du mois de mai que leur Fondation Archewell avait signé un « partenariat mondial » avec la multinationale P&G pour « construire des communautés plus compatissantes ». Mais l’accord a mis en lumière les ventes extrêmement controversées de P&G, en Asie et en Afrique, de crèmes éclaircissantes pour la peau, qui réduisent la concentration ou la production de mélanine – le pigment qui colore la peau.

Des militants anti-racistes ont exigé que P&G et d’autres grandes entreprises de cosmétiques cessent de vendre de telles crèmes. Ils regrettent que ces produits alimentent une « croyance toxique » selon laquelle « la valeur d’une personne est mesurée par la couleur de sa peau ». Et donc qu’une peau claire vaut davantage d’une peau foncée.

Alex Malouf, un ancien cadre de P&G, interrogé par le Daily Mail, a estimé que le prince Harry et son épouse se retrouveraient bientôt sous une intense pression pour faire savoir s’ils soutiennent la vente de ces produits. « Meghan a beaucoup parlé de la question du racisme », précise-t-il. Le sujet avait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Louane : après la finale de The Voice, elle se lâche avec "ses loves" sur Instagram
PHOTO - Prince William : 1ère apparition suite aux dures attaques d'Harry contre Charles
Zaho et Florent Mothe dévoilent pour la première fois leur vie de couple marié et parents
Emmanuel Macron « ne l’écoute plus » : le gros coup de blues de Richard Ferrand
Élise Lucet "ingérable", avec un "tempérament de feu" : elle répond avec franchise

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles