Meghan Markle et Harry inquiets pour leurs finances, ils protègent leurs arrières

·1 min de lecture

Depuis leur installation aux États-Unis, Meghan Markle et le prince Harry travaillent d'arrache-pied pour assurer leur indépendance financière. Après avoir signé un juteux contrat avec Netflix, les Sussex ont conclu avec le géant suédois du streaming Spotify un nouvel accord très rentable le 15 décembre. Et selon le SUN, Meghan et Harry ne laissent rien au hasard et ont déjà entamé les démarches pour protéger leurs droits d'auteur auprès de l'Office américain des brevets et des marques.

Ils ont ainsi demandé des droits exclusifs sur leur organisation caritative Archewell Foundation mais aussi sur une entité baptisée Archewell Studio. Selon les documents officiels consultés par le SUN, Archewell Studio pourra fournir "des podcasts, des programmes audio et des livres audio", dans des domaines aussi variés que l'actualité, l'éducation, la science, la littérature, la justice raciale, l'égalité des sexes, l'environnement mais aussi la santé mentale ou l'autonomisation des jeunes. En voyant aussi large, les Sussex veulent s'assurer qu'aucun individu mal intentionné ne pourra tenter de gagner de l'argent en utilisant leur nom.

Ces documents donnent également une idée des ambitions du couple qui semble bien décider à ne rien s'interdir. Archewell Studio, appelé à devenir un véritable empire du divertissement, pourra également être utilisé pour la production de cd, performances sur scène et contenus web. Autre élément interessant, Meghan Markle a veillé à obtenir une protection juridique (...)

Lire la suite sur le site de GALA

La ministre Sophie Cluzel et son mari émouvants pour l’anniversaire de leur « princesse »
PHOTO - Filip Nikolic (2Be3) : jet-ski et fiesta, sa fille Sasha s'éclate au soleil
Jade Hallyday : soleil et bikini, loin de Laeticia, elle s'amuse entre amis
Amandine Petit : premier coup de gueule pour Miss France 2021
Meghan Markle : nouveau coup dur, son beau-frère accusé de violence domestique