Meghan Markle et Harry disent adieu à la famille royale... avec un dernier pied de nez !

·1 min de lecture

La page est définitivement tournée pour Meghan Markle et Harry ! Le Palais de Buckingham a annoncé dans un communiqué, publié ce vendredi 19 février puis relaté par BFMTV, leur mise en retrait définitive de la famille royale britannique. “Le duc et la duchesse de Sussex ont confirmé à Sa Majesté la Reine qu’ils ne reviendront pas en tant que membres actifs de la famille royale”, comme il est indiqué. “À la suite de conversations avec le duc, la reine a confirmé qu'en renonçant au travail lié à l'appartenance à la famille royale, il n'est pas possible de continuer à exercer les responsabilités et devoirs inhérents à une vie au service du public.” Mais Meghan Markle et Harry, éternels rebelles, ne compteraient pas prendre cette interdiction au pied de la lettre.

Renoncer à leurs titres royaux, Meghan Markle et Harry l’acceptent. Le petit-fils de la reine Elizabeth II va en effet perdre ses titres militaires, notamment dans les Royal Marines, et sa fonction représentative pour la fédération de Rugby. L’ancienne actrice, elle, perdra ses patronages caritatifs. Elle devra alors démissionner de son poste de patronne du Théâtre national, où elle avait été nommée en 2019 par la reine. Mais les parents du petit Archie - qui attendent un deuxième enfant - ne comptent pas se retirer de la vie publique pour autant. C’est ce qu’a annoncé un porte-parole des Sussex, comme l’ont rapporté nos confrères de People, le même jour. Meghan Markle et Harry “restent attachés à leur devoir et à leur service (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Il y a un truc que n'aime pas Macron..." : les confidences d'un ministre
Romain Grosjean : la proposition surprenante de ses enfants après son accident
Mort de Philippe Chatel, auteur de la comédie musicale "Emilie Jolie"
"Ça n'allait pas" : quand Jalil Lespert se confiait sur ses difficultés avec Sonia Rolland
Laeticia Hallyday : l'autre raison pour laquelle elle a vendu la maison de Johnny à L.A.