Meghan Markle et Harry : ce danger qui les guette

·1 min de lecture

Pour une fois, la menace qui pèse sur le prince Harry et Meghan Markle ne vient ni de Buckingham, ni de la presse à scandale. D'abord installés à Beverly Hills, les Sussex ont déménagé en juillet dans une luxueuse villa située à Montecito en Californie. Un quartier de Santa Barbara beaucoup plus isolé où ils ont pour voisins Oprah Winfrey et Ellen DeGeneres. Mais choisir un lieu d'habitation en plein coeur de la nature présente un risque non négligeable. Comme le révèle le Sun, un ours brun a été aperçu en train de roder tout près de la villa du couple.

Des images de vidéosurveillance montrent l'animal sauvage déambulant autour des maisons des voisins. Il aurait même attaqué des poulets et fouillé dans des poubelles. L'animal avait apparemment élu domicile sur le terrain d'un ranch inhabité, mais la propriété ayant été vendue, l'ours s'est remis à errer. Aperçu près de la demeure d'Oprah Winfrey, l'ours se déplace désormais tout près des limites du terrain des Sussex.

Pour éviter les accidents, la municipalité a envoyé un email aux riverains afin de les mettre en garde. Si l'objectif est évidemment de protéger la communauté d'une attaque éventuelle, l'United States Fish and Wildlife Service, organisme fédéral chargé de la protection des espèces sauvages, veut également assurer la sécurité de l'animal qui peut peser jusqu'à 250 kg.

"Les shérifs ont contacté Fish and Wildlife pour poser un piège pour l'animal, afin qu'il puisse être déplacé en toute sécurité.", peut-on lire dans (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Buckingham infesté de forces malveillantes ? Le prince Harry en est toujours convaincu
VIDÉO - Laeticia Hallyday “manipulatrice” ? Bernard Montiel persiste et signe
La famille de Felipe d’Espagne déchirée : sa soeur Cristina et son mari s’offrent une escapade pendant sa permission
Michel Sardou très agacé par une rumeur qui le rattrape
“Quelqu’un doit intervenir” : les retrouvailles planifiées de Meghan, Harry, Kate et William s’annoncent à haut risque