Meghan Markle et Harry confinés à Los Angeles : comment ils préparent leur retour en Angleterre

La rupture est bien consommée entre Meghan Markle, Harry et la famille royale ! Depuis qu'ils ont renoncé à leurs fonctions royales en janvier, les parents d'Archie, 11 mois, ont totalement retourné la monarchie britannique en prenant des décisions qui n'ont pas tout le temps fait plaisir à la reine Elizabeth II. Les Sussex sont partis vivre au Canada, avant de déménager à Los Angeles à la fin du mois de mars, et voilà que le magazine Hello révèle qu'ils envisagent de faire construire une maison dans les Costwolds, une chaîne de collines du sud-ouest de l’Angleterre, pour y passer leurs vacances.

Selon The Sun, Meghan et Harry cherchent à avoir une propriété à proximité du club privé Soho Farmhouse, où Victoria et David Beckham ont une jolie demeure. Soho Farmhouse est également l'endroit où Meghan Markle a organisé une petite party avant d'épouser le prince Harry en 2018 et pour cela c'est un budget de trois millions de livres qu'ils souhaiteraient consacrer à la construction de leur future maison de vacances.

Une façon de se rapprocher de la famille royale ? Là encore, cette envie semble être un pied de nez à la monarque de 93 ans qui fait actuellement en sorte de ne pas être confrontée au coronavirus. Les Costwolds sont en effet très loin de Buckingham Palace. Si Meghan souhaite rendre visite à sa belle-famille, elle devra auparavant faire un trajet de 1h40 de voiture. Si ce désir de maison de campagne est avéré, la propriété des amoureux sera située à côté du club des membres

Retrouvez cet article sur GALA

Sibeth Ndiaye "ne sait pas utiliser un masque" ? Un médecin ironise… et lui explique
Rachel Legrain-Trapani enceinte : pourquoi elle craint de ne pas pouvoir "accoucher normalement"
Le prince Harry “perdu à Hollywood” et “faire-valoir” de Meghan : ce sombre avenir qu'un expert lui prédit
Lorie : ses drôles de conseils aux couples pour mieux supporter le confinement
Jean-Michel Blanquer accablé : “Les sites porno ont de meilleurs informaticiens que l’Education nationale”