Meghan Markle et Harry accusés d’instrumentaliser leur fils Archie pour qu’il "entre dans l’histoire"

Fraîchement revenus d’Afrique du Sud, où ils ont mené des actions de sensibilisation pour les droits des femmes et la protection de la faune sauvage, le prince Harry et Meghan Markle sont de nouveau la cible de critiques. Et ce, même si le fils cadet du prince Charles est récemment apparu dans une vidéo cocasse auprès d’Ed Sheeran pour rebooster sa cote de popularité. Ce dimanche, le journal britannique The Express donne la parole à une experte de la famille royale, qui pointe du doigt une possible instrumentalisation du petit Archie, maintenant âgé de cinq mois, par ses parents lors de leur récent voyage officiel en Afrique du Sud.

Comme le note Juliette Rieden, il s’agit de la première fois qu’un bébé de la famille royale aussi jeune accompagne ses parents lors d’un "royal tour". Lors de son premier voyage officiel, en 1983, le prince William avait déjà neuf mois. Tout comme le petit prince George, lorsque le duc et la duchesse de Cambridge se sont rendus en Australie, en 2014. Alors ? Meghan et Harry seraient-ils pressés de transformer leur fils, né le 6 mai dernier, en un membre de la royauté de premier plan ?

"Il sera l’un des leaders du monde"

Mais le duc et la duchesse de Sussex n’ont pas uniquement emmené Archie en Afrique du sud. Ils l’ont fait rencontrer une figure incontournable de ce pays : l’archevêque Desmond Tutu, ancien prix Nobel de la paix et héros de la lutte contre l’apartheid. Selon l’experte de la couronne britannique, Meghan et Harry comptaient faire entrer

Retrouvez cet article sur GALA

Meghan Markle et Harry déchirés entre leurs ambitions et la protection de leur bébé Archie
Meghan Markle et Harry : leur fils Archie déjà généreux avec les plus démunis
Archie : le fils de Meghan Markle et Harry dans les bras de sa mystérieuse nounou
Archie, fils de Meghan Markle et Harry : une fashionista pour marraine ?
Archie, fils de Meghan Markle et Harry, fait déjà preuve d'un caractère affirmé